ADMR de l'Orne Retour accueil
La charte du bénévolat

Une charte du bénévolat commune au réseau national ADMR fixe les engagements des personnes et de l'ADMR.

 

Adhérer et s'engager

 

Force vive d'une association, le bénévole ADMR est responsable de terrain et créateur de lien social. Il adhère aux valeurs et aux finalités du projet de l'ADMR. Il possède sa carte d'adhérent.
Il fait partie d'un réseau, structuré autour d'une fédération et d'une Union nationale, dont il respecte les statuts et les modes d'organisation spécifiques.
L'ADMR est ouverte à tous et chacun peut s'engager à sa mesure et selon ses choix : le nouveau bénévole participe à une activité donnée sur un temps donné, son engagement dans le mouvement pouvant se prolonger ou se renforcer après une première période d'implication et de réflexion. Dans son action, il rencontre d'autres partenaires, dans un esprit de complémentarité et de respect des fonctions et missions respectives.

 

Participer et décider

 

En toute convivialité, il participe à la vie de son association, dans le respect des buts et des choix qu'elle s'est fixée et en cohérence avec les orientations du mouvement.
Il participe aux débats et contribue aux décisions prises démocratiquement par les instances statutaires, veille à leur application.
Il est invité à prendre de plus larges responsabilités.

 

Donner et recevoir

 

Rendre service
Il met en ouvre un service, sans établir de distinction entre les personnes et sans porter jugement, dans le respect de la charte de qualité de l'ADMR.
En réponse à un besoin, une demande ou une attente, et quel que soit le degré d'autonomie ou de dépendance de la personne ou de la famille, il propose un service adapté à une situation particulière.
Développer la réciprocité et la solidarité
Convaincu que « l'autre » a quelque chose à lui apporter, le bénévole ADMR inscrit son action dans une relation d'entraide et de solidarité favorisant une reconnaissance mutuelle.
Accepter de recevoir
Le don de son temps, sa disponibilité, le plaisir d'agir pour un projet commun, sont pour le bénévole ADMR sources d'épanouissement et de promotion personnelle.

 

Affirmer la culture et l'éthique ADMR

 

Par sa présence et son action, il affirme la culture et l'éthique de l'ADMR :

  • gratuité du temps et action désintéressée,
  • développement des solidarités,
  • engagement responsable,
  • discrétion et devoir de réserve,
  • neutralité politique et religieuse,
  • ouverture et réponse à toute personne sans distinction,action pour et avec les familles de tous âges. 

Promouvoir le projet du mouvement ADMR

 

A l'écoute permanente de la population, il participe à la définition du projet associatif, social et familial de l'ADMR. Il s'engage à soutenir, renforcer et promouvoir l'identité du mouvement.

 

Etre acteur de son milieu

 

Il recherche et propose des réponses aux besoins, demandes ou attentes des personnes, dans une démarche généraliste, en sorte que l'organisation de notre société permette à chacun d'être citoyen et de bien vivre selon ses choix.

 

Créer du lien social et assurer la médiation

 

Il favorise le développement du lien social, par l'écoute et l'accompagnement d'individus et de familles, au sein d'une population qu'il connaît et dans une relation de proximité.
Il accorde une égale attention à la personne aidée et au professionnel d'intervention.
Personne ressource, légitimé par délégation de son association, il concourt à assurer localement la médiation sociale.

 

Faire équipe et rendre compte

 

Il travaille nécessairement en équipe avec d'autres bénévoles et es professionnels pour faire vivre le projet de son association. Conscient des exigences indispensables à la réalisation d'actions en commun, il rend compte de son travail à l'association.

 

Assumer au sein de l'association la responsabilité d'employeur

 

Créateur des emplois nécessaires à l'organisation et à la réalisation du service aux personnes, il exerce sa responsabilité d'employeur dans un esprit participatif et promotionnel, dans le respect des statuts, de la convention collective et du code du travail.

 

Reconnaître et valoriser le bénévolat

 

La reconnaissance du bénévolat implique le respect de la vie privée et familiale du bénévole.
Des moyens pris en charge par l'ADMR et nécessaires à l'exercice de sa mission, assurant la reconnaissance de son statut et permettant la participation volontaire de toute personne à l'association, seront recherchés parmi lesquels :

  • le remboursement de l'ensemble des frais exposés dans l'exercice de ses activités
  • la couverture des risques encourus ou les dommages qu'il ferait involontairement encourir à des tiers du fait de ses activités 
  • la proposition de formations adaptées aux fonctions exercées

L'action de l'ADMR entraîne le respect de ses principes fondateurs, de ses orientations et modes d'organisation.
Le bénévole est pleinement concerné par la recherche et l'intégration de nouveaux bénévoles, par l'encadrement, la formation et le soutien de chacun, par le renouvellement des personnes et des équipes.